• viepratique5.jpg
  • pont_vivonne2.jpg
  • randonnee.jpg
  • chute_d_eau_vivonne.jpg
  • foire_st_michel_092016.jpg
  • mediatheque1.jpg
  • education2.jpg
  • Sans-titre-1.jpg
  • canoe.jpg
  • viepratique2.jpg
  • sous_bois.JPG
  • mairie.jpg
  • pont_plage_2016.jpg
  • sentiers_vivonne.jpg
  • vounant1.jpg
  • eglise_histoire.jpg
  • fleurs.JPG
Retour Accueil

etape

 

pratiquelogovivone 01logovivone 02logovivone 03

INFOS VIVONNOISES
La commune vous informe

AGENDA
Novembre 2017
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30
vendredi 17 novembre
LA BOULE VIVONNAISE


dimanche 10 décembre
LES PETITES MAINS


dimanche 17 décembre
LES CHEMINOTS


plan  contenu contenu

Plan

Tourisme Phototèque
geste contact 
Publication Numéros utiles

ORIGINE DU BLASON
(D'argent, à un semi d'hermines, au chef de greule) 

 


blason vivonneLa ville de VIVONNE porte depuis environ 70 ans, suite a une délibération du Conseil municipal, le blason de la famille de VIVONNE, juste retour des choses, puisque cette famille tira son nom de ce lieu qui fut son berceau.

La famille dite " de VIVONNE " est issue des viguiers ou vicarius (officiers seigneuriaux en charge d'une vicaria), agissant aux noms des deux coseigneurs fonciers de VIVONNE (Xle-Xllle siècles), les sires de LUSIGNAN et les évêques de POITIERS.

A partir de cette situation, la famille posséda en fief la seigneurie banale de VIVONNE (justice, taxes et service militaire), plus quelques terres à CERCIGNY ou CHATEAU-LARCHER et autres lieux.

Le premier à porter le blason que nous connaissons, fut SAVARY l" de VIVONNE, qui vivait dans la seconde moitie du Xllle siecle. ll fit le choix de ce blason, en prenant pour base l'écu du Comté d'Aumale, qui était "d'argent au chef de gueule (rouge)", Comté auquel il se rattachait par sa grand-mère paternelle, et le " brisa " (surchargea) par les hermines figurant dans le blason de sa mère.

Le cimier de ce blason, composé d'une couronne de tours rappelle le château de VIVONNE. Il est dit "d'argent", emblême de l'innocence, de la beauté et de la franchise; et de "gueule", issu du persan "GHUL", signifiant rose, la couleur rouge, représentée en gravures, au moyen de hachures verticales, indiquant le courage, la vaillance, le carnage des combats, ainsi que le sang versé pour le service du seigneur.

Ce blason ainsi composé, est resté inchangé au cours des siècles. Son origine découverte il y a quelques années, met un terme à des suppositions multiséculaires, mais purement imaginaires.

 

HISTORIQUE DE LA VILLE 

blason2                           blason3                                     blason4

                                                                          Drapeaux, blason et logo de la ville de Vivonne

 

VIVONNE. Chef-lieu de canton

 

Village sur la rivière qui traverse la forêt, telle est son étymologie, Uicus Uonne. Deuicus"village" et du nom de la rivière Vonne, qui lui-même vient du celtique (gaulois) uid "forêt" et -onn "rivière". Son nom le plus ancien est Uicaria Uicouedonensis in pago Pictauo. La localité s'est ensuite appelée Uituonna, puis Vicovoone et Vivonnya.

Histoire de Vivonne : la région de Vivonne est occupée dès le paléolithique, puis fortement au néolithique et durant la protohistoire (habitat fortifié du Camp d'Alaric). A l'époque gallo-romaine de nombreuses villas témoignent d'une diversification de l'habitat. Le premier toponyme de apparait, Uicus Uedonensis. Créé à proximité d'un passage à gué de la Vonne, sur la voie romaine Poitiers-Saintes, le bourg prend de l'importance sous les royautés franques. La découverte de sarcophages mérovingiens illustre le rôle du site à cette époque.

C'est réellement le Moyen Age qui va façonner le bourg : la vie s'organise autour de deux pôles symboles des deux puissances temporelles. Le château qui s'élevait dès le XIe siècle sur l'éperon rocheux et l'église St-Georges à l'extrémité Est de ce dernier. Deux autres églises complètent cet ensemble : l'église de Say à l'Ouest et l'église St-Michel qui fait office de chapelle seigneuriale. Des halles se dressaient à côté de l'église, mais c'est aux pieds de cet ensemble, le long d'un réseau de rues et de ruelles que se développe le commerce et l'artisanat organisés par corporation. La seigneurie châtellenie de Vivonne est restée longtemps aux mains des Rochechouart Mortemar.

Au XIXe siècle, la ville connaît un profond changement avec l'arrivée du chemin de fer. Ses foires se développent. Vivonne garde son caractère de gros bourg/marché jusqu'à la 2eme guerre mondiale. Aujourd’hui Vivonne continue son développement, profitant de la proximité de Poitiers et de la RN 10. C'est une commune de plus de 4000 habitants, accueillante, dynamique, ouverte, forte de son cadre et de ses associations.

Drapeau de Vivonne: le drapeau vient directement du blason de Vivonne, les armes de villes occupent tout le champ sur lequel le chef a été basculé au hissant, conformément aux règles et usages en Poitou-Charentes.

Blason de Vivonne : d'hermine au chef de gueules. Le premier sceau héraldique de Savary de Mauléon, utilisé de 1315 à 1367 montre un écu d'hermine au chef monochrome. Le blason actuel vient des armes des Vivonne de La Châtaigneraie.

Liens et sources :

- F. Eygun. Sigillographie du Poitou
- Petiet. Armorial Poitevin
- Dictionnaire des communes et pays de la Vienne.
- J.-M. Cassagne. Origine des Noms de Villes de la Vienne.

Texte et dessins : Thierry Gilabert - Nov. 2001

 

   Mairie de Vivonne
1, avenue de Bordeaux
 Tél: 05-49-43-41-05
Contactez-nous
  Mentions légales